«

»

nov 07

Imprimer ceci Article

Discours de candidature aux élections municipales de 2014

Jean-Paul JOSEPH – Une Vraie Vision pour Bandol -

Discours de candidature aux élections municipales de 2014

jeudi 7 novembre 2013 – BANDOL -
pdf

Madame, Monsieur
Mes chers concitoyens
Chers amis,

C’est avec une profonde émotion que je vous remercie d’être venus ce soir.

Ce moment, nous l’avons préparé ensemble. Je vous avais promis d’être au rendez-vous et de prendre mes responsabilités. Votre présence ce soir me conforte dans mon combat pour Bandol. Bandol qui mérite tellement mieux !

J’aime Bandol, mon enracinement dans cette ville est ancien, je la connais, j’en soigne un bon nombre de ses citoyens. Et ils ont été les premiers à m’encourager dans ma démarche. D’autres les ont rejoints. Et nous voilà tous ensemble ici ce soir. Que de chemin parcouru !

Pour ceux qui me connaîtraient peu, quelques mots sur mon parcours. Après mes études à la faculté de médecine de Marseille, je me suis installé comme cardiologue à Bandol il y a 22 ans. Je suis passionné de tennis (j’ai été il y a quelques années champion de France des étudiants et un peu plus tard vice-champion du monde des médecins). Et j’adore jouer du piano classique. Je vis en couple et j’ai deux grands enfants de 34 et 30 ans.

J’ai créé l’association Vigilance et Vérité à Bandol en 2010, VVB, qui est passée aujourd’hui à une nouvelle étape, puisque notre projet s’appelle une Vraie Vision pour Bandol.

Vous m’avez pour certains confié votre cœur, ce soir c’est moi qui vous parle avec le mien. Je le fais avec engagement au service des Bandolais. Je le fais avec détermination et fierté pour notre ville. C’est un choix que je fais car je sais pouvoir compter sur votre soutien, celui de mes amis, celui de ma compagne bien sûr, vous tous qui m’avez aidé à construire une Vraie Vision pour Bandol.

Alors c’est à vous que je voulais le dire officiellement : je serai candidat aux élections municipales de Bandol en mars prochain. J’aurai l’honneur de conduire la liste « Une Vraie Vision pour Bandol ».

Ma candidature est faite de cœur, de convictions, et d’enthousiasme. Conviction pour les idées que nous portons. Enthousiasme pour notre ville, enthousiasme pour son potentiel, et pour tout ce que nous pouvons lui apporter. C’est une candidature de modernité, d’ouverture et de dialogue. J’invite celles et ceux qui veulent agir dans l’intérêt général de la commune à venir nous rejoindre. La liste que je conduirai pour Bandol sera sans exclusive, dans le respect de nos convictions républicaines. Ce sera une liste de personnes compétentes, expérimentées et complémentaires. Ce sera, avant tout, une liste soudée.

Mais pourquoi vouloir servir Bandol ? Pourquoi vouloir être Maire et conduire l’équipe municipale ? Parce que Bandol mérite mieux !

Que dire du bilan actuel ? Les réalisations, pour ne pas dire les échecs, du maire sortant parlent pour lui. Son bilan n’est pas bon. Il n’est pas conforme à ses promesses et n’apporte pas de réponses aux préoccupations des Bandolais. Dans un pays en crise économique et sociale durable, il n’a su donner ni souffle ni ambition à Bandol. Au contraire. Il laisse une ville abimée. Le bilan du maire sortant est fait de passivité, négligence, mensonge et trahison !

Passivité : mais qu’a-t-il donc fait en bientôt 6 ans ? Augmenté les impôts ! Installé des ralentisseurs inutiles ! Bétonné la Ville ! Repeint le quai en rouge ! Fait faire un aller-retour au Casino sur le terrain des Grands ponts !

Négligence : une ambiance délétère règne au sein des services municipaux ; zizanie et mécontentement s’amplifient. Dominent en mairie autoritarisme, incompétence, clientélisme, décisions imposées sans aucune concertation, mépris du personnel municipal, mépris de la légalité … et j’en passe.

Mensonges aussi : les impôts ont augmenté sur la base de mensonges éhontés. Comment expliquer ces hausses énormes et scandaleuses de 27% en début de mandat ? La soi-disant faillite de la ville et la menace de mise sous tutelle ? Ce sont des mensonges que nous avons été les seuls à dénoncer et ce, dès la première heure.

Trahisons, enfin : le maire sortant termine son mandat isolé dans sa tour d’ivoire, ayant perdu la confiance des habitants, ayant trahi ses plus proches.

Parlons maintenant d’avenir, parlons de notre projet.

L’éthique sera au cœur de notre action. Notre charte éthique engagera les futurs conseillers municipaux. Il est par exemple inadmissible pour nous qu’un adjoint condamné pour prise illégale d’intérêt ne démissionne pas. Les travaux que nous engagerons auront pour seul objectif d’améliorer la vie quotidienne des Bandolais. La confiance que les Bandolaises et les Bandolais nous accorderont devra être méritée par des actes et récompensée par des résultats.

Dans le cadre de notre Vraie Vision pour Bandol, nous voulons maîtriser les dépenses publiques tant en fonctionnement (les dépenses à caractère général notamment) qu’en investissement.  Après des hausses d’impôts irresponsables, je prends l’engagement devant vous de geler les impôts pendant les 6 prochaines années. Bandol peut, avec ses ressources actuelles, construire son avenir en réalisant les investissements nécessaires. Nous gèrerons la ville avec ambition, mais aussi rigueur et transparence.

Nous voulons réveiller notre ville et rendre leur fierté aux Bandolaises et aux Bandolais. Bandol semble vivre en été, essentiellement au service des touristes et hiberner en hiver. Mais les Bandolais n’hibernent pas ! Ils sont bien là en toute saison et ont envie que leur environnement réponde à leurs besoins et soit attractif tout au long de l’année.  Ils souhaitent une ville qui respecte l’équilibre entre un centre actuellement engorgé et des quartiers extérieurs qui méritent un développement urbain de qualité. Ils ont envie que Bandol retrouve son charme et la notoriété qu’elle n’aurait jamais dû perdre.. Pour prendre l’exemple du port : il sera un acteur majeur de l’activité touristique tout en répondant aux attentes des Bandolais.

Nous nommerons un directeur de station, un vrai professionnel, qui sera chargé de coordonner les différents services afin d’aboutir à une politique culturelle et touristique de qualité, des animations et évènements à la hauteur de la réputation de Bandol et ce, tout au long de l’année.

Il faut aussi se rappeler que Bandol se trouve au cœur d’un territoire. Nous ne sommes pas seuls. Les enjeux de l’intercommunalité doivent trouver un écho dans notre ville qui a un rôle moteur à jouer au sein de la communauté de Sud-Sainte Baume. Lorsque les Bandolais éliront leur maire en mars 2014, ils désigneront aussi ceux qui les représenteront au conseil de la communauté. Là aussi, il y a beaucoup à faire ! L’intercommunalité représente en effet un enjeu majeur pour l’avenir de Bandol. En termes de développement économique notamment. Nous proposerons par exemple de créer une route des terroirs et une route des vins.

Nos jeunes sont l’avenir de Bandol. La tranche de 16 à 25 ans a été la grande oubliée de la mandature actuelle. Nous allons rénover et améliorer les infrastructures sportives, en 1er, le gymnase, créer des espaces pour qu’ils puissent se retrouver, comme une maison des jeunes. Nous les associerons à l’élaboration des animations. Nous mettrons en place une vraie politique de soutien aux associations locales. De la SNB à l’USB en passant par la danse, le basket et tant d’autres. Bandol a un tissu associatif vivace, qui contribue à son rayonnement. Avec moi, il pourra compter sur le soutien financier, administratif et technique de la Ville.

Nous porterons une réelle attention aux préoccupations des seniors. Certaines personnes âgées vivent seules et ont besoin de notre aide et pas seulement d’une aide matérielle. C’est un défi pour les années futures que d’aider nos anciens, lutter contre la dépendance, favoriser le maintien à domicile et tout cela au travers de liens inter-générationnels.

 

La sécurité est une de nos priorités. Avec l’aide précieuse des forces de l’ordre nous ferons régner le calme et la loi à Bandol. Nous lutterons contre l’incivisme et contre la délinquance. Nous renforcerons la coopération de la police municipale avec la police nationale et développerons les activités du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. Nous redéployerons la police municipale, pour qu’elle soit présente dans nos rues, dans nos parcs, au service permanent des Bandolaises et des Bandolais.

Bandol mérite une vraie politique de développement durable qui encourage l’éco-responsabilité et les économies d’énergie, qui informe et sensibilise les citoyens et qui privilégie l’utilisation des énergies renouvelables.

Cet enjeu est majeur. Le monde de l’énergie abondante et bon marché est derrière nous. Nous devons penser à nos enfants. Nous allons maîtriser les consommations et les dépenses d’énergie et d’eau du réseau et des infrastructures municipales (bâtiments, éclairage public, arrosage, flotte automobile). Nous rechercherons des solutions de recyclage et économiserons l’énergie partout où cela sera possible. Nous travaillerons à mettre en place un plan d’action à long terme pour devenir une commune à « énergie positive ». Là encore, nous serons précurseurs et obtiendrons pour Bandol le label « ville durable » !

Si je devais fixer une priorité, une Vraie Vision pour Bandol pour les 10 ans à venir ce serait de concilier développement économique à travers le tourisme, les activités nautiques, le port et nos vins de Bandol, respect de l’environnement et social.

J’ai obtenu pour cette élection le soutien de l’UDI et je l’en remercie. C’est une preuve de confiance. Elle reconnait le travail réalisé depuis 3 ans pour préparer cette élection.

La campagne des municipales à Bandol sera, disons, multiple. Vous allez en entendre, des promesses mirobolantes de lendemains qui chantent ! D’aucuns proposeront des programmes imaginaires. Certains feront à n’en pas douter des promesses irréalistes dans une France qui en a trop connu. Certains se contenteront de répéter « dites-moi ce que vous voulez, et je le ferai ».

Enfin, il y aura ceux qui découvriront soudain ce qu’ils auraient dû faire hier et qui promettront le réaliser demain. Mais leur crédit est largement épuisé. Le temps n’est pas aux promesses électorales qui ne pourraient être tenues. Les Bandolaises et Bandolais le savent.

Ce ne sont pas des promesses que je vous tiens ce soir. Je privilégierai toujours l’engagement aux promesses et les actes aux belles paroles. Ce soir, je vous présente un projet. Avec mon équipe nous avons entendu vos préoccupations. Nous travaillons depuis 3 ans et nous avons construit un projet, un socle concret et solide que nous proposons aux Bandolaises et aux Bandolais. Avec vous, pour vous, pour Bandol, nous allons encore l’enrichir. Ce projet sera votre projet, celui qui respecte le passé et prépare l’avenir, un projet ambitieux et réaliste à la fois, un projet qui répond à vos préoccupations dans votre quotidien.

Je ne vous ai pas tout détaillé ce soir. L’ensemble du projet est sur notre site vvbandol2014.fr. Rendez-vous aussi pour échanger à notre local de campagne qui ouvre ses portes dès demain matin, au 5 rue des Ecoles, à quelques mètres d’ici.

Ma déclaration d’aujourd’hui est le fruit d’une réflexion déterminée. J’aime Bandol et mon souhait le plus cher est de consacrer à ma ville toute l’énergie qu’elle mérite, avec à mes côtés une équipe engagée, efficace, volontaire, soudée et représentative de notre commune. Votre présence ce soir m’assure de votre confiance, vous pouvez compter sur moi comme je sais pouvoir compter sur vous pour assurer, ensemble, le succès d’Une Vraie Vision pour Bandol !

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.vvbandol2014.fr/discours-de-candidature-aux-elections-municipales-de-2014/